Accueil Actualités La FIAC annule son édition 2020 prévue en octobre

La FIAC annule son édition 2020 prévue en octobre

4 minutes de lecture
Au Grand Palais, à Paris, lors de l’édition 2014 de la FIAC.

La Foire internationale d’art contemporain, ou FIAC, principal rendez-vous annuel du monde de l’art à Paris, a annoncé lundi 14 septembre l’annulation de son édition 2020, prévue du 22 au 25 octobre à Paris, en raison de l’épidémie de Covid-19. « C’est avec une grande déception que la FIAC est contrainte d’annuler son édition 2020, prévue au Grand Palais », fait savoir la FIAC dans un communiqué, précisant que la prochaine édition se déroulera du 21 au 24 octobre 2021.

L’annulation concerne tous les événements attendus dans le cadre de cette foire, au Grand Palais mais aussi dans ses sites « hors les murs » (le Petit Palais, le jardin des Tuileries, le Musée national Eugène-Delacroix, la place Vendôme et la place de la Concorde, à Paris), ajoute-t-elle. La FIAC « s’est engagée à rembourser aux exposants 100 % des sommes déjà versées ». La 47e édition, en octobre 2021, se déroulera au Grand Palais Ephémère, sur le Champ-de-Mars, en raison des travaux de rénovation du Grand Palais.

L’édition 2019 : Barbe à papa qui vole et ventes qui s’envolent à la FIAC de Paris

Art Basel et Frieze aussi annulées

La FIAC avait réuni 199 galeries de 28 pays en 2019, réalisant près de 75 000 entrées en cinq jours. Parmi les régions les plus représentées chez les galeristes, les galeries et les collectionneurs, figurent l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie de l’Est. La FIAC est la troisième foire d’art contemporain après Art Basel, à Bâle (Suisse), et la Frieze à Londres. Art Basel (qui se tient d’habitude en juin) a été annulée cette année, ainsi que Frieze London et Frieze Masters (octobre).

Art Paris, autre foire d’art contemporain, prévue d’abord au printemps, avait au contraire maintenu son rendez-vous annuel, déplacé début septembre, devenant ainsi le premier rendez-vous du marché de l’art à se tenir en Europe depuis six mois.

Lire aussi : A Art Paris, les galeristes BD en ordre dispersé

Le Monde avec AFP

Découvrir davantage d'articles

Regardez aussi

En septembre, les Français ont continué à remplir leurs livrets A et LDDS

Il y a cinq ans, le 30 juillet 2015,  des manifestants protestaient contre la baisse de la…