Accueil Actualités Comment le chômage affecte-t-il le calcul de la retraite ?

Comment le chômage affecte-t-il le calcul de la retraite ?

3 minutes de lecture
Une période de chômage indemnisé de cinquante jours donne droit à un trimestre pour la retraite.

Question à un expert

Mon chômage pénalisera-t-il ma future retraite ?

Les personnes au chômage ou qui ont peur de l’être sont souvent inquiètes car elles pensent qu’en plus de perdre du pouvoir d’achat immédiat leur future retraite en pâtira. Or, très souvent, une période de chômage n’impacte qu’à la marge la pension.

Attention, on parle ici du chômage indemnisé « normal » – car chômage partiel ou non indemnisé peuvent, quant à eux, avoir de réels effets négatifs.

50 jours de chômage indemnisé = 1 trimestre

Pour comprendre, il faut savoir que la retraite des salariés du privé comporte un régime de base, l’assurance-retraite, et un complémentaire, l’Agirc-Arrco. Pour le régime de base, cinquante jours de chômage donnent droit à un trimestre (jusqu’à quatre par an) : aucun préjudice, donc, par rapport aux quatre trimestres qu’aurait rapportés un an de travail.

Pour l’Agirc-Arrco, pas de perte non plus : les points sont attribués sur la base du dernier salaire brut annuel avant le chômage, pas de l’allocation-chômage.

Lire aussi Un retraité en France perçoit en moyenne 447 000 euros de pensions

Le seul manque à gagner pourra se situer au niveau du calcul du salaire moyen des vingt-cinq meilleures années, pour la retraite de base, car les périodes de chômage sont exclues. Mais l’impact sera marginal.

A savoir toutefois : le chômage peut vous pénaliser si vous avez commencé à travailler tôt et si vous comptez profiter du départ anticipé pour carrière longue car quatre trimestres de chômage seulement peuvent compter pour ce dispositif.

Découvrir davantage d'articles

Regardez aussi

Faut-il transférer son assurance-vie vers un plan d’épargne-retraite ?

« Pour bénéficier de ce dispositif, le contrat d’assurance-vie doit avoir été ouvert depui…